Edito du 22 avril 2021

22 avril 2021


Chère Madame, Cher Monsieur,

Deux textes majeurs ont été examinés par le Parlement au cours de ces dernières semaines : le projet de loi Sécurité globale ainsi que le projet de loi confortant le respect des principes de la République et de lutte contre le séparatisme.

Le Sénat a apporté des contributions substantielles lors de l'examen de ces deux textes. En ce qui concerne le projet de loi Sécurité globale adopté par le Parlement, la Commission Mixte Paritaire* conclusive a retenu de nombreuses mesures proposées par le Sénat visant à encadrer plus strictement certains dispositifs et à apporter des garanties en matière de protection des libertés publiques et individuelles.

Par exemple la création d'un délit de provocation à l'identification qui, tout en protégeant les membres des forces de sécurité intérieure et leur famille, ne porte pas atteinte au droit d'informer. Au sujet du projet de loi confortant le respect des principes de la République adopté par le Sénat le 12 avril dernier, je me félicite que le terme « séparatisme » ait finalement été rajouté à l'intitulé du texte.

Grâce à la mobilisation des sénateurs de la droite et du centre, la Chambre haute a adopté un texte corsé et courageux qui tranche avec la culture du consensus permanent parfois synonyme d'inefficacité.

***

Je me réjouis que Madame Hidalgo semble enfin avoir compris les critiques que suscite sa politique en matière de propreté et d'aménagement de l'espace public, suite à l'écho qu'a reçu le hashtag #SaccageParis sur les réseaux sociaux. Du moins je l'espère...

Qu'il s'agisse du doublement du budget alloué à la propreté de la capitale ou du transfert de cette compétence aux maires d'arrondissement, il était urgent de réagir face à une situation devenue critique.

Bien chaleureusement, Céline Boulay-Espéronnier