Rentrée parlementaire

28 septembre 2020



Après un été relativement apaisé, la rentrée est marquée par un rebond de l'épidémie de CoVid-19.


La commission d'enquête CoVid-19 dans laquelle je siège est pleinement mobilisée depuis le 1er septembre, alors que le Sénat n'entamera la session parlementaire 2020/2021 que le 1er octobre prochain en raison des élections sénatoriales de ce dimanche. Je n'étais moi-même pas concernée par ce scrutin car élue depuis 3 ans, mais je félicite mes collègues et amis qui, par leur travail et leur implication dans leurs départements respectifs ont été réélus.


La majorité de droite et du centre s'en est trouvée renforcée, ce dont je me réjouis.


Depuis le 1er septembre, nous avons auditionné plus de 30 professionnels de santé et acteurs publics dont le rôle a été décisif au cours des derniers mois.


Loin des polémiques virulentes, notre commission d'enquête vise à étudier les tenants et les aboutissants de la crise sanitaire, à mettre en lumière les manquements évidents de la première vague et à préparer au mieux le rebond

Cet article rassemble des extraits de ces auditions marquées souvent par l'expertise, parfois par la contradiction:



AUDITION D'OLIVIER VERAN, MINISTRE DE LA SANTE


Notre commission d’enquête a auditionné ce matin le Ministre de la Santé 🚑 au lendemain de ses annonces du 23 septembre dernier.

Je l'ai interrogé à plusieurs sujets:

🔵 sur la remise en place de la prescription obligatoire des tests PCR tout en encourageant la télé consultation qui est aujourd’hui prise en charge à 100% par l’Assurance Maladie 🔵 sur le coût des tests PCR qui bien que pris en charge à 100% sont aujourd’hui facturés plus chers en France qu’à l’étranger 🔵 sur l’avancée de la recherche relative aux séquelles du CoVid et à l’immunité des personnes guéries 🔵 sur la remise en place plus large du télétravail à laquelle il s’est montré très favorable.


AUDITION DU PROFESSEUR DIDIER RAOULT



Tantôt adulé, tantôt décrié, le Professeur Didier Raoult déchaîne les passions depuis le début de la crise sanitaire. Prescripteur d'un traitement dont les effets restent encore à prouver, il a aussi pris, en toute responsabilité, la décision de passer outre les protocoles officiels d'essais cliniques. Sa popularité et ses choix en font un acteur décisif que notre commission d'enquête se devait d'auditionner.


Je l'ai interrogé sur sa perception du rôle atypique qu'il tient dans les médias et sur son avis médical relatif aux séquelles du Covid-19.


AUDITION DE CHRISTOPHE CASTANER, ANCIEN MINISTRE DE L'INTERIEUR



Ministre de l'intérieur durant toute la période de confinement, Christophe Castaner a joué un rôle important dans la mise en place et le contrôle des restrictions de circulation. Il était également en charge de l'organisation des autorités préfectorales et de leur mise en lien avec les Agences de Santé Régionales dont l'action a été, à de multiples reprises, décriée tout au long de la crise.


Je l’ai interrogé sur la phase transitoire de potentiel déni de nos autorités entre le confinement de l’Italie le 9 mars et celui de la France le 17 mars, période durant laquelle nous avons poursuivi notre vie sociale et démocratique (avec l’élection municipale du 15 mars) comme si le virus ne pouvait passer la frontière.


AUDITION DU PROFESSEUR JEAN-FRANCOIS DELFRAISSY, PRESIDENT DU CONSEIL SCIENTIFIQUE



Président d'une institution créée spécifiquement pour gérer l'épidémie de CoVid-19, le Professeur Jean-François Delfraissy se trouve aujourd'hui dans une position inédite à mi-chemin entre l'expertise médicale et la responsabilité politique. De tous les angles étudiés par notre commission d'enquête, la formation et le rôle du Conseil scientifique sont probablement les éléments les plus décisifs dans l'appréhension de la gestion publique de cette crise sanitaire sans précédent.

J'ai interrogé le Professeur Delfraissy sur l'existence d'autres conseils scientifiques ratifiés par le Parlement dans le monde et sur la pérennité de cette institution ainsi que sur la pertinence de la mise en place d'un comité scientifique à l'échelle européenne.

➡️ Retrouvez l'ensemble des auditions en vidéo à : http://videos.senat.fr/videos

Notre commission d'enquête CoVid-19 poursuivra ses travaux jusqu'en novembre prochain et rendra les conclusions de son rapport d'enquête à la mi-décembre.

Dans le même temps, je ne manquerai pas de vous tenir régulièrement informés de mes interventions et de mon travail législatif dans ce contexte toujours incertain qui évolue chaque jour.


Restez prudents. Tous ensemble, nous vaincrons le virus !